Adresse

Maison de la Psychologie
10, place Sébastopol
13004 MARSEILLE

Contact

06.20.03.91.73

  • Facebook - Gris Cercle

Au milieu de l'hiver, j'apprenais enfin qu'il y avait en moi un été invincible.

Albert Camus (L'été, 1954)

ORIENTATION THERAPEUTIQUE

Il est important de savoir à qui on livre son intimité et comment sa fragilité sera traitée. Je définirais ma pratique comme intégrative; chaque théorie, chaque pensée, chaque outil thérapeutique pouvant avoir un intérêt dans un contexte, un moment et avec une personne en particulier. 
Ils se complètent souvent plus qu'ils ne s'opposent.
J'ai rencontré la psychologie par une cure analytique personnelle. A ce titre, la Psychanalyse a été fondatrice de la construction de mon identité professionnelle. Si elle continue à la nourrir, c'est à l'instar d'autres courants; notamment celui de la Systémie. 
Mon travail auprès de différents publics adultes lorsque j'étais travailleur social puis psychologue, ainsi que les enfants et les familles que j'ai pu recevoir en thérapie, m'ont appris la nécessité d'appréhender le sujet en tenant compte de son environnement et de son système singulier. 
Mon parcours professionnel et de formations m'ont enseigné qu'on avait grand intérêt à considérer le patient comme l'expert de sa thérapie et qu'il avait davantage besoin d'écoute, de compréhension et de respect, que des certitudes d'un "maître-sachant". Il parait donc plus opérant de travailler dans le cadre de référence de la personne, du couple ou de la famille reçue que dans celui du praticien ou d'une technique thérapeutique. Cela est d'autant plus vrai avec l'enfant, où il serait vain de vouloir le faire entrer dans le monde du thérapeute si ce-dernier ne cherche pas, d'abord et toujours, à se faire inviter dans celui de son jeune patient.
Les valeurs qui sous-tendent l'orientation de ma pratique sont celles de l'accueil, de l'altérité, de l'empathie et de la bienveillance. 
La thérapie s'amorce avant tout sur une rencontre.
Le processus thérapeutique ne peut s'engager que si une alliance se crée entre le psychologue et son patient; c'est donc pour permettre celle-ci qu'une pratique doit aussi être pensée.